Festival/Salon, Fibre, Laine

Bienvenue dans le Lot pour le Lot et la laine – édition 2015

14 juillet 2015

Les plus informés comprendront tout de suite, pour les autres : j’ai passé un week-end dans le Lot ! Et quel week-end, c’était le festival du Lot et la laine à Sauliac-sur-Célé !

Cette année était la troisième édition du festival « de passionnés, champêtre et indépendant » qui se déroule à l’écomusée de Cuzals. Sur ce site de 20 hectares on découvre différents bâtiments et objets de la vie agricole et rural du Quercy.

Pour le festival du Lot et la laine, on retrouve divers exposants qui présentent fibres, écheveaux ou accessoires autour de la laine sur le site de l’écomusée de Cuzals.

Et j’avoue que je me suis plus attardée sur ces derniers que sur l’environnement du musée ! ;)

Le festival accueille une soixantaine d’exposants dans des domaines aussi variés que celui de la création de patrons, de laine cardées et filées, de feutre et tissage, de laine en écheveaux, de poterie, de teintures naturelles, de producteurs de laine, des associations de passionnées et les animateurs d’ateliers !

Autant dire du beau monde partageant une même passion de la fibre !

Je suis venue les deux jours, samedi et dimanche, pour le premier je n’avais rien de prévu mis à part profiter ! Dimanche j’avais réservé deux ateliers, un premier autour du filage au rouet et le second sur la teinture indigo.

La région et le logement

J’ai de la famille dans le Tarn-et-Garonne, donc je suis toujours passée par le le département du Lot sans jamais m’arrêter et j’ai été charmée par la vallée du Célé. Les paysages sont impressionnants et très reposants – c’est peut-être aussi dû à l’inexistence du réseau mobile :).

En rentrant le soir, nous avons croisés une bonne dizaine de biches et faons sauvages et il n’y a pas à dire, ces moments ont quelque chose de magique !

Nous avons logé dans une chambre d’hôte à Sauliac-sur-Célé, la maison et nos hôtes étaient vraiment charmants ! Nous avons passé un bon moment dans une ambiance calme et bienveillante. Je vous recommande les chambres d’hôtes de L’autre chemin !

Le festival

L’accès à l’écomusée se fait facilement avec un véhicule et les stands sont dispatchés à différents endroits de l’écomusée – sans pour autant être trop éloignés les uns des autres.

Le Lot et la laine - 2015

Se balader dans cet espace et retrouver des visages connus était vraiment très agréable ! C’était aussi un moment de découverte, notamment les laines Myrobolan colorées à l’aide de teintures végétales, que je n’ai pas acheté mais qui sont dans ma liste de futurs achats !

Myrobolan au Lot et la laine

Pour le déjeuner pas d’inquiétude : il y a de quoi se restaurer (salades de crudités, frites, agneau ou encore panier pique-nique) !

Les copines de Ravelry ont toutes été super accessibles ! J’ai pu essayer des rouets et en apprendre plus sur des techniques que je ne connaissais pas. Dédicace spéciale à Carole, Alice et Stéphanie avec qui j’ai passé le plus de temps, merci pour ces beaux moments les filles ! Merci évidemment à toutes les autres aussi, mais j’ai peur d’en oublier en citant tout le monde…

Essai de rouets !

Merci Stéphanie pour cette photo et de m’avoir permis d’essayer ton rouet :)

C’était un très bon moment d’échange ! Et des bisouilles à toutes les filles de Tricot & Co qui se reconnaitrons !

Les ateliers

Différents ateliers et animations sont proposés, dont un sur l’initiation au filage au rouet auquel j’ai participé. J’ai donc filé avec un rouet à une pédale et de la toison non lavée, elle avait donc toujours du suint. Le suint est une matières grasse produite par la brebis, cela permet de filer plus facilement car la laine accroche un peu !

J’ai réalisé un premier écheveau en retors 2ply !

Ensuite, nous avons écharpillé un peu de toison lavée pour la carder. J’ai fait un single avec le mélange.

Réalisations ateliers - Le Lot et la laine

J’ai participé ensuite à un atelier teinture à l’indigo mené par Fredéric Boyer, un passionné de couleurs naturelles !

Nous avons fait de la teinture en tapant des feuilles de persicaire à indigo sur un bout de coton. Après l’avoir laissé au soleil et lavé au savon de Marseille le bleu se dévoile (photo ci-dessus) !

Nous avons ensuite fait une cuve à indigo ! Cela demande de la rigueur et c’est très minutieux, mais nous avons vu tous les éléments du montage de la cuve !

Cuve d'indigo - Le lot et la laine

Le montage de la cuve d’indigo

Puis nous avons chacune teint des échantillons de fils.

Pour moi, il y avait un peu trop de monde lors de cet atelier mais nous avons quand même réussi à voir tout ce qu’il fallait :)

Oups…

Bon, ce n’est pas une surprise mais moi, lâchée au milieu de fibres et écheveaux pendant deux jours, ça donne un MÉGA craquage !

Commençons avec les accessoires, j’ai pris deux bols à laine et une jauge pour aiguilles.

Accessoires - Le lot et la laine

Je n’en ai pas trop parlé ici, mais depuis février/mars je file au fuseau, donc j’ai commencé par acheter un peu de fibre !

Deux tresses de Stéphanie – Sérial Fileuse et une de Christie de L’atelier du chat noir !

Tresses - Le lot et la laine

Ensuite j’ai pris deux filés main, un premier à Stéphanie – Sérial Fileuse car je le trouvais vraiment mignon cet écheveau crème-moucheté ! Puis un copain pour que je puisse tricoter un col avec. Le second vient de Faerie Fiber !

Filés mains - Sérial Fileuse & Faerie

Puis on continue avec un écheveau chez Squirrel’s yarns, un kit de (Vi)laines Dentelles Mérinos avec le patron Lemna par les Instants de Louise et chez Maco Mérinos j’ai pris deux écheveaux de Caline SP7 déjà teints dans deux couleurs pleines de peps ! Deux écheveaux de couleur naturelle et un troisième plus épais.

Et ensuite : 14 beautés de chez Lilou, dont deux quantités pour pull ou gilet et d’autres avec lesquelles je ne sais pas encore ce que je vais tricoter, bref, des beautés aux couleurs douces.

Laines Lilou

Je pense que là, j’ai de quoi tricoter pendant un bon moment !!

Photo de famille

Je pense que le no-buy va être nécessaire… Mais je vais surement garder le club Plucky, car les couleurs ne me déçoivent vraiment pas ! Et cela peut me permettre de tenir plus facilement le no-buy…

Et pendant cette période, en résistant à des achats de laine, je vais pouvoir me constituer une cagnotte pour investir dans un rouet !

Bref, le festival a été vraiment un bon moment pour moi ! Je suis impatiente de le refaire dans deux ans ! Ou avant si une autre édition se prépare en Bretagne !

Vous aimerez peut-être...

5 commentaires

  • Reply calinea87 14 juillet 2015 at 22:45

    Ravie d’avoir fait ta connaissance.
    Joli craquage.

    • Reply celia 22 juillet 2015 at 11:48

      C’était un plaisir pour moi aussi :)
      Merci, j’espère qu’on se recroisera !

  • Reply Stéphanie / Serial Fileuse 15 juillet 2015 at 05:22

    Ah Célia mais il est super complet ce reportage !! Merci pour les liens et les photos que je n’avais pas encore vues ! Je suis très très contente d’avoir fait plus ample connaissance et avoir passé du temps avec toi ! J’aime vraiment ce rendez-vous Lotois car c’est un vrai repère de fileuses, on peut enfin parler de fibres sans complexe ! A bientôt j’espère ! Bises !

    • Reply celia 22 juillet 2015 at 11:49

      Merci Stéphanie, j’ai essayé de m’appliquer ;)
      C’était aussi un super moment pour moi au Lot et c’était génial d’avoir pu faire plus amplement ta connaissance ! À bientôt !
      Bises

  • Reply Béa 21 août 2015 at 11:47

    En bien Célia, dire que je suis Lotoise d’adoption depuis une vingtaine d’année et que je n’ai pas pointé le bout de mon nez à ce festival, bouh ! Honte à moi ! Promis, quoiqu’il arrive ,je ne raterai pas le coche l’année prochaine ☻
    En plus tes magnifiques photos me font vraiment regretter de ne pas avoir pu touché et choisir quelques pelotes de ce superbe mérinos ♥♥♥

  • Laisser un commentaire